Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

Vos droits «   DENONCER «   guide du bien contester «  

guide bien contester

faites valoir vos droits. en 12 étapes

Guide de survie des accidentés de la route ou comment se défendre efficacement

par Nitro, une personne accidenté qui a réussi à faire reconnaître ses droits

C'est la diffusion de la connaissance  des lois, des jugements, des irrégularités, dans le respect des lois et des personnes, qui est notre arme le plus solide

Voici les conseils d'un accidenté de la route qui a gagné son combat à faire reconnaitre ses séquelles et ses droits par la SAAQ...

Voir aussi la transcription de l'émission "la facture" un citoyen contre les fonctionnaires qui sont protégés à moins que vous n'ayez enregistrer la conversation...

L'ABC du bon contestataire  

 

Ce message s'adresse à mes frères et soeurs accidentés de la route, il s'avère être un conseil réfléchi, quand aux meilleures méthodes de faire valoir ses droits face à la Société d'assurance automobile du Québec.  

 

Je suis un accidenté de la route paraplégique et invalidé par des aggravations qui pourrissent mon existence, je me bat contre le système depuis maintenant 10 ans, je n'est plus rien à gagner dans cette confrontation

J'ai fait valoir mes droits difficilement, dans une confrontation très dure et éprouvante, mais aujourd'hui grâce aux méthodes dont j'ai usé, on n'a fini par reconnaître au gouvernement ma souffrances et mes limitations et, les droits qui en découlent....  

Ce message est une reconnaissance face aux connaissances, qui m'ont permit de confondre les fonctionnaires, qui mal intentionnés ou non, me réduisait à une misère certaine pour le restant de ma vie...  

Aujourd'hui je suis chez moi, et les droits que l'on m'a reconnus me permettent de vivre non pas dans un paradis, mais dans des conditions acceptables dans les circonstances, dans le respect de ma dignité, de mon intégrité physique et de mes droits.  

 

Je redonne maintenant à mes semblables ce que la vie m'a donnée :

    Usez de prudence et de sagesse 

ayez présent à l'esprit le but que vous recherchez ( faire valoir vos droits et dénoncer avec des preuves les injustices dont nous sommes victimes), mettez à profit tout ce qu'on vous dit, tout ce que vous dirons les (médecin traitant, médecin expert, fonctionnaires de la SAAQ) , ne négligez rien pour acquérir de nouvelles connaissances et tous les secours qui peuvent vous conduire heureusement à vos fins.  

Les fonctionnaires de la SAAQ, même si ils sont comme nous des êtres humains, qui ont droit à la présomption d'honnêteté et au respect, ont développés, intentionnellement ou non, la fâcheuse manie de mentir, de manipuler et d'exploiter l'ignorance des justiciables que nous sommes...

Dans ces circonstances je crois sincèrement qu'il est légitime de notre part d'user de prudence à leur endroit et, de méthodes efficaces pour contrer ces pratiques douteuses inacceptables et préjudiciables à notre égard.  

Vous pouvez choisir de ne pas suivre ce conseil, de ne pas utiliser les méthodes que je vous proposes, par contre, et je parle d'expérience, prendre ce risque pourrait vous être d'une grande déception et très préjudiciable, le jour ou vous voudrez démontrer les injustices qu'on vous a fait subir, les mensonges que l'on vous a dit, et la négation de l'expression de vos douleurs blessures et limitations qu'on n'a exercé à votre endroit.  

Devant un tribunal, face à des médecins experts, face à des fonctionnaires de l'état, si vous êtes le seul à savoir, le seul à avoir entendu, le seul témoin des injustices dont vous avez été victime, vous, contrairement à eux, vous en mordrez les doigts...  

La méthode en 12 étapes :  

1- Acheter une petite enregistreuse

soit à cassettes, soit numérique ( en vente chez zellers, Radio shack,Bureau en gros, etc) pour 30$ à 60$

 

2- Enregistrer tout vos contacts, conversations, consultations

avec les médecins, traitants, experts, avocats, fonctionnaires,   agents de réadaptations, etc.

 

ayez en tête que c'est un droit légitime, tant et aussi longtemps que vous enregistrez les conversations, rencontres auxquelles vous participez

Ne laissez jamais votre enregistreuse en fonction dans des endroits ou lors de conversations où vous ne participez pas ( n'êtes pas présent) car cela est un crime  

par contre personne ne peut exiger de vous que vous divulguiez le fait que vous avez une enregistreuse sur vous, si on vous le demande, ne mentez pas, mais dites que vous n'avez pas à répondre à cette question, puisque c'est votre liberté, et donc une atteinte à votre vie privée

 

  3-Archivez chez-vous toutes ces informations dans un lieu sûr,

et attendez les rapports ou décisions.  

 

4- Pendant que vous attendez

renseignez-vous, sur vos blessures, sur le net et en particulier sur ce site www.justicecontresaaq.com, c'est un répertoire d'informations merveilleux, et madame Fréchette mérite notre reconnaissance, peut de gens se dévoue pour nos droits et notre éducation d'une telle façon.  

 

5-Lorsque vous rencontrez des professionnels ou communiquez avec des fonctionnaires, 

soyez pro-actif, montrez leurs que vous connaissez bien vos blessures et vos droits et, que vous êtes déterminé à les faire valoir.  

 

6-Vous pouvez même apportez avec vous

lors de consultations des documents scientifiques et médicaux relatifs à vos blessures et vos droits et confondrez cette information à celle qu'on tentent de vous imposez quand à vos droits, vos blessures et les investigations diagnostiques et traitements qu'ils nécessitent, si vous croyez que l'on vous ment.  

 

7-Si les rapports médicaux ou d'expertises

que l'on vous transmets, relatifs à vos blessures sont inexacts, contiennent des informations fausses, inexactes ou équivoques, demandez qu'il soit rectifiés ( si vous ne savez pas comment consultez le site de madame Fréchette elle explique comment)  

 

8- Ensuite lorsque  la SAAQ prendra ses décisions,

si elles ne respectent pas vos droits et l'information au dossier, demandez qu'elles soit reconsidérées, et informez les à cette instants de tout ce que vous aurez recueilli ( enregistrements, informations médicales, etc)  

 

9- Si les décisions de la SAAQ restent injustes et ne respectent pas vos droits, contestez les.  

 

10- Si vous avez les moyens, et que vous réussissiez à trouver un expert honnête,

faites-vous faire une expertise en appliquant les mêmes méthodes  ( 1 à 7).  

 

11- Tentez de la même manière de vous trouvez un avocat honnête et compétent

demandez lui de signer une entente avec vous sur les honoraires de ses services, mais aussi, et c'est très important, sur la procédure et les preuves qu'il présentera  en révision ou au tribunal en votre nom, pour ce faire lisez le dépliant relation client avocat disponible sur le site du barreau du Québec.  

les dépliants du barreau

 

12- Si vous n'avez pas d'avocat, et que vous, vous représentez seul

préparer vous comme il faut en lisant les dépliants disponible

 

Voici la méthode en 12 étapes idéale ( à mon humble avis) pour faire valoir vos droits adéquatement tout en vous protégeant...  

 

Si vous avez d'autres questions, faites-nous en part sur le forum, si on connaît la réponse, nous y répondrons avec plaisir.    

 

devant la souffrance, l'injustice et l'adversité , nous sommes tous égaux...entraidons-nous et nous vaincrons.                        

 sincèrement votre,  NITRO