Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

Vos droits «   DENONCER «   blessures, traitements, définitions, SAAQ «  

Traumatisme

Définition de traumatisme, par Organisation mondiale de la santé, par L'association des psychiatres américain

ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ

Pour L'OMS,  les troubles psychotraumatiques sont déclenchés par une situation stressante, de courte ou longue durée, catastrophe naturelle ou d'origine humaine (guerre, accident grave, mort violente, torture, terrorisme, viol et autres crimes) qui provoquerait des symptomes évidents de détresse chez la plupart des individus.

ASSOCIATION DES PSYCHIATRES AMÉRICAINS (...) 1994 (...) un simple témoin peut lui aussi présenter des troubles lorsqu'"[il] a été confronté [a un ou des évènements] durant lesquels des individus ont pu mourir, ou être très gravement blessés" par exemple, au cours d'un accident grave, une catastrophe naturelle (tornade, ouragan, inondation, tremblement de terre) une agression crapuleuse ou  sexuelle, ou un emprisonnement  ]comme otage ou prisonier de guerre) des actes de torture, et une maladie grave mettant en jeu la vie.

 

Les événements traumatiques sont très différents des événements stressants, avec lesquels ils sont souvent confondus et qu'il faut pourtant bien distinguer. Le stress ne met pas directement la vie en danger. (...)

Un incident traumatique crée non seulement de la tension mais en plus, il faut s'écrouler tous les repères qui fondent notre conviction de vivre dans un monde sur où nous avons notre place et notre rôle à jouer. Il piétine notre identité personnelle, familiale et sociale. Il est une véritable hémorragie d'estime de soi;, une effraction narcissique. 

La distinction entre énénement stressant et énénement traumatique n'est pas artificielle, car les troubles consécutifs à un choc émotionnel sont très différents de xeux qui sont dus au stress. En effeit le dérèglement peut n'être qu'un réaction "normale" à une situation catastrophique. Dans ce cas, il est l'équivalent d'une simple blessure psychologique, capable de cicatriser spontanément. Mais parfois, la blessure se surinfecte, en particulier lorque trop d'erreurs de prise en charge sont commises. 

_________

--page 19 et 20 -- 

Extrait "il n'est jamais trop tard pour cesser d'être une victime"

Auteurs: Gérard Lopez

Arianne Casanova