Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

Jurisprudences «  

visibilité d'une hernie deux à douze mois après l'impact

une ou des hernies discales provoquer par un accident peuvent mettre de 2 mois à 1 an à être visible sur des radiographies?

 

C'est un médecin orthopédiste qui le dit et le prouve, lors d'une audition devant le TAQ!

Et le TAQ admet cette preuve,

preuves médicales blessures cervicales et lombaires

Le TAQ, le 2 decembre 2003, reconnait les preuves médicales soumise par l'accidenté... cette jurisprudence est particulièrment utile à ceux qui ont subi des blessures à la colonne lombaire et la colonne cervicale.

La médecine sait que les manifestations d'une hernie discale peut prendre de deux à douze mois à se manifester suite à l'accident!

"[43] le Dr Tremblay a dit, au sujet de l'évolution de ces images ( scan et IRM), que le requérant a dû se déchirer son anneau fibreux au niveau des deux disques lors de son accident. Il faut d'ailleurs voir l'évolution des radiographies somples sur une période de deux ans. Or, dit le médecin expert, les manifestations de la hernie discale peuvent prendre de deux à six mois au niveau lombaire et de deux à douze mois au rachis cervical"

"[47] le temoin expert a ensuite commenté l'expertise du Dr Claude Lamarre. Il a émis l'opinion que c'est la présence des callosités qui l'a le plus influencé. Il a dit que le Dr Lammarre n'avait obtenu aucun signe clinique mais que le Dr Poitras et lui-même en avaient obtenu. Quant aux callosités, il a dit que chez une personne qui a une ferme avec un tracteur, il est impossible de ne pas avoir quelques callosités et quelques saletés. Il est très affirmatif sur le fait qu'il ne s'agit pas d'un signe suffisant pour affirmer que quelqu'un travaille."

"[91] Par ailleurs, le Dr Tramblay a exposé, lottérature médicale à l'appui, la physiopathologie des hernies discales sur une période de plusieurs mois lorsqu'à l'origine, un accident n'a emtrainé qu'une simple fissure radiaire de l'anneau fibreux. Il a de plus clairement exposé, dans ses compéments d'expertise, comment la discrète radiculopathie L4 qu'il avait observée chez le requérant pouvait être mise sur le compte d'une hernie L4-L5 foraminale droite plotôt que d'une hernie L3-L4 para-centrale droite. Ces explications ont été particulièrement claires à ce sujet."

[93]" Comme il n'est question ici d'une prépondérance de preuve et non d'une certitude scientifique, le Tribunal estime que, chez une personne qui a mal au dos comme c'est le cas du requérant depuis un accident due juillet 1999, la découverte d'une hernie discale lombaire comme source problable d'une partie du tableau clinique doit être considérée comme en relation probable avec cet accident, surtout lirsqu'un orthopédiste expert vient défendre cette position"

 


le tribunal administratif se base même sur cette preuve pour rendre son jugement! Voir cette jurisprudence.(fichier .doc)conforme a la copie présenté sur le site www jugement.qc.ca