Accidentés accidenté: Guy Bilodeau refus aggravation

aggravation santé page 3

PreviousIndex

Dossier : SAS-Q-221127-1611 Page : 3


[8] Par eet accord, monsieur reconnait que sa condition psychique Iii permet d'exercer un emploi a temps partiel, et que I'emploi d'artiste peintre a temps partiel est adequat, a compter du 11 decembre 2014.


[9] Par cet accord, la SAAQ reconnaft de plus le droit au remboursement de 30 seances de physiotherapie.


[10] Le 30 novembre 2015, Ia Dre Catherine Lemay, medecin de famille de monsieur depuis 2011, complete un rapport medical pour Emploi Quebec dans lequel elle indique que monsieur souffre de syndrome douloureux chronique avec cervicalgie, dorsolombalgie et arthralgie diffuse depuis un accident d'automobile. Elle precise qu'il presente les limitations fonctionnelles permanentes suivantes n'a pas d'endurance a la marche, a des problemes d'equilibre, ne peut forcer, n'a pas de tolerance a !'effort, ne peut soulever d'objet lourd, incontinence urinaire et incontinence intestinale avec fatigue chronique.


[11] Le 5 mai 2016, la SAAQ rend une decision qui determine qu'iI n'y a pas de changement dans Ia situation de monsieur pouvant lui donner droit, a une indemnite de remplacement du revenu ou droit a modifier le montant de son indemnite.


[12] Monsieur conteste cette decision devant le Service de Ia revision administrative.


[13] Le 21 juin 2016, Catherine Raymond, technicienne en readaptation physique, redige une fiche de synthese en physiotherapie. Elle rapporte que Ia condition de monsieur est stable depuis la reprise des traitements et que les traitements de physiotherapie le soulagent de facon temporaire. Elle ajoute que monsieur apprecie les traitements, elle recommande la poursuite des traitements de type massotherapie pour le contort que cela apporte a monsieur.


[14] Le 5 juillet 2016, Dre Catherine Lemay prescrit pour monsieur de Ia physiotherapie et massotherapie une fois aux deux semaines pour douleurs chroniques lidos ane hernie discale (SAAQ).


[15] Le 4 aoCit 2016, la SAAQ rend une decision qui refuse de rembourser des
traitements de physiotherapie supplementaires.

PreviousIndex