Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

Vos droits «   DENONCER «   blessures, traitements, définitions, SAAQ «  

TENS électrothérapie

L'étude démontre qu'environ 1 personne sur deux est réellement soulagé par le TENS, et qu'il y a des complications dans 1 cas sur dix

copie conforme.

Service de Rhumatologie
Professeur Olivier MEYER

Analyse d'articles
année 2003-2004

Retour à la page d'accueil

Séance du mercredi 8 Octobre 2003
Séance thématisée : Rachis - P. Béraud & M. Benoit
rapportée par Ph. Brissaud



Facteurs de risque pour expliquer les échecs et les complications de l'électrothérapie intra-discale

Cohen SP, Larkin T, Abdi S, Chang A, Stojanovic M. Risk factors for failure and complications of intradiscal electrothermal therapy: a pilot study. Spine. 2003 Jun 1;28(11):1142-7.

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&list_uids=12782982&dopt=Abstract

*Pain Management Center, Department of Anesthesia, Walter Reed Army Medical Center, Washington, DC, and the Uniformed Services University of the Health Sciences, Bethesda, Maryland.

 

L'électrothérapie intra-discale (IDET) est une nouvelle technique pour traiter les lombalgies d'origine discale.

Malgré les bons résultats rapportés dans les premières publications, les complications et les facteurs de risque ont été peu étudiés.

Les auteurs ont traité 79 patients par cette méthode et les ont suivis pendant 6 mois.

A 6 mois, 48% des patients se disent soulagés à plus de 50%.

Huit complications (10%) ont été observées : une sensation de brûlure des jambes durant 15 jours, 2 paresthésies et hypoesthésies durant un mois, un déficit L4 durant 6 semaines, une exacerbation des douleurs avec paresthésies qui a conduit à une intervention chirurgicale, une exacerbation des douleurs radiculaires, une céphalée sévère transitoire, une apparition d'une sciatique nécessitant une intervention.

Le seul facteur de risque associé au risque de complications est l'obésité : seul un sujet obèse sur 10 a été amélioré.

Commentaire

L'obésité est donc une contre-indication relative à l'IDET.