Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

Vos droits «   DENONCER «   Témoignages «  

whiplash

Carmen Fréchette -- le 4 août 2008

Il est médicalement reconnu, qu'un whiplash, (soit une ou des entorses cervicales) est très souvent provoqué par un accident d'automobile...

et que cette entorse laisse des séquelles...

Définition du petit robert : Entorse: Lésion douloureuse, traumatique, d'une articulation, provenant d'une distension violente avec ou sans arrachement des ligaments

Les traumatismes tissulaires ne sont pas visible sur une radiographie simple (ce que savent parfaitement les médecins) par contre, les anomalies des tissus mou sont visible par IRM...

Mais avec la SAAQ, il faut passé par les médecins qui eux, sont limités par des instructions très sévères, émisent par la SAAQ.... bref, selon ce que j'en comprend, la SAAQ dit aux médecins ce qu'ils doivent diagnostiqué... spécial non? et surtout carrément illégale si l'on se fie aux lois et chartes supposé en vigueur au Québec!

Malheusement, un accidenté qui n'a pas de blessure visible à l'oeil nu, est quasiment automatiquement jugé comme étant un "abuseur" ou un "fabulateur"

Voici le témoignage d'une accidentée qui a réussi à faire reconnaitre ses séquelles qu'en perdant toutes les indemnités auquels elle a eu droit (car il fallait payer les avocats et médecins)

Mon avis?? J'ai affaire a la SAAQ suite a un accident d'automobile en 1997, et ce fut l'enfer. Le spécialiste qui m'a suivie m'a même dit: Madame, vous auriez mieux fait de vous casser un membre plutôt que d'avoir un whiplash!!! Vous auriez eu moins de problèmes avec la SAAQ !!!

C'est tu possible ? Donc la prochaine que j'aurai un accident ( Dieu m'en préserve) j'essaierai de me casser une jambe ou 2.. ça sera surement mieux!!!

Une vraie connerie la SAAQ.

J'ai du me battre, après qu'un médecin de la SAAQ qui m'a évalué ait dit, après m'avoir vu seulement 9 minutes, que tout était correct et que je n'avais rien. Quand mon agente de la SAAQ m'a téléphoné pour me dire que je devais reprendre le travail, ( J'étais préposée aux Bénéficiaires en ce temps la) je me suis mise a pleurer... je ne la croyais pas... je lui disais: Comment voulez vous que je lève des gens de 200 lbs, invalides, et les laver.. etc... c'était impossible, enfin, pour faire une histoire courte, j'ai du me battre et me prendre un autre médecin , 3 médecins en tout, et un avocat, qui est venu avec moi a la SAAQ pour dire une seule chose: Madame est encore sous traitement, !!!! Surprise... j'aurais pu dire ça moi-même... Et comme j'attend mon rendez-vous pour une 2ième infiltrations, et bien voila.. la SAAQ a dit: ah bon ok!!! Et 2 jours plus tard, je recois un téléphone de la SAAQ me disant que c'était ok.. on recommencait mes prestations, mais pendant tous ces mois ou j'ai été coupée, je me suis ramassée sur l'aide social... ca m'a couté des sous aussi, je suis allée voir un organisme qui, supposément aides les gens comme moi, D.A.D.A.Q.... naturellement, ils demandent un pourcentage sur le montant que je récupère..

enfin tout ce que la SAAQ m'a redonné,a servi a : rembourser l'aide social, payer D.A.T.T.A.Q et rembourser l'argent que des gens m'avaient prêté.... Ce fut l'enfer... j'ai fait 2 ans de physiothérapie au Centre François Charron, ou on se fait traiter comme des imbéciles, car ... je n'avais rien de casser, juste un whiplash, mais qui m'empêchait de faire mon travail de préposée aux bénéficiaires. On m'a ensuite offert des cours en bureautique, Words, Excel etc.... mais en 6 ans, personne n'a voulu me donner une chance, un emploi, rien.. trop vieille, 51 ans...

aujourd'hui, mon conjoint a sa propre compagnie, et je travaille a temps partiel pour lui, comme réceptioniste, 4 jours semaines seulement... mais ce que j'ai pu en baver jusqu'a ce que cela arrive... ce que je fais aujourd'hui, je crois que je l'ai bien gagner.

Voila.. c'était mon défoulement.

Au revoir et bonne chance a tous(es) ceux et celles qui sont aux prises avec la SAAQ.

Une accidenté

Pour la contacter, svp, écrivez moi, (carmen webmaster du site) je servirai d'intermédiaire. Cette accidentée a répondu ceci à ma demande de publier son témoignage:

Merci de m'avoir répondu et aussi de m'avoir lu, ca fait du bien encore aujourd'hui, presque 8 ans plus tard de pouvoir encore se défouler d'avoir été traitée comme une imbécile, et une menteuse, par la SAAQ qui croient que parce qu'on n'a pas de blessures apparentes, ( cassures, foulures etc.) on ne souffre pas, car, un whiplash, ça ne se voit pas, même sur les radiographies.

J'avais vraiment rien pour prouver ce que je disais... d'ou la réfléxion du spécialiste qui m'a dit: Madame, vous auriez été mieux de vous casser un membre.... au moins, ca aurait paru sur les radiographie.. quelle connerie...

Carmen Fréchette -- le 4 août 2008