Aller au contenu principal Aide Panneau de contrôle

www.justicecontresaaq.com

obtenir justice de la saaq, tout un défi

Vos droits «   DENONCER «   blessures, traitements, définitions, SAAQ «  

tomodensitométrie

scanner utilisant une technique d'imagerie médicale par des faisceau de rayons X.

La tomodensitométrie (ou scanner) est une technique d'imagerie médicale inventée officiellement par Godfrey Newbold Hounsfield : le patient est soumis au balayage d'un faisceau de rayons X. L'émetteur tourne autour du patient en même temps que les récepteurs chargés de mesurer l'intensité des rayons X après leur passage dans le corps. Les données sont traitées par un ordinateur qui recompose des vues en coupe du corps.

La tomographie axiale calculée plus connue sous le nom de scanner, ou CT-scan est une technique d'imagerie médicale inventée officiellement par Godfrey Newbold Hounsfield : le patient est soumis au balayage d'un faisceau de rayons X. L'émetteur tourne autour du patient en même temps que les récepteurs chargés de mesurer l'intensité des rayons X après leur passage dans le corps.

Les données obtenues sont traitées par ordinateur, ce qui permet de recomposer des vues en coupe des organes ou des vues en trois dimensions. On peut faire ressortir certains tissus, en particulier les vaisseaux sanguins, en injectant un produit dit « de contraste » (souvent un complexe de l'iode), c'est-à-dire absorbant bien les rayons X et rendant très visibles les structures vasculaires (qui apparaissent hyperdenses).

La possibilité théorique de créer de tels appareils était connue depuis le théorème de Radon, mais ce n'est que vers les années 1970 que les premiers essais commencèrent à devenir possibles. On peut aujourd'hui obtenir en quelques secondes, grâce aux scanners multidétecteurs à acquisition spiralée, une exploration très précise d'un large volume du corps humain.

Comme pour la radiographie, l'exposition à des doses de radiation répétées peut être nocive pour l'organisme, mais le rapport bénéfice - risque lié à l'irradiation penche largement en faveur de la tomodensitométrie, qui en fait un examen de plus en plus largement pratiqué. L'imagerie par résonance magnétique (IRM), technique non irradiante, est une alternative. Ce dernier offre une meilleure résolution pour les tissus mous alors que la tomographie axiale calculée est supérieure pour les zones concernant les parties osseuses

source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Tomographie_axiale_calcul%C3%A9e